Du sport adapté dans les EHPAD

Posté le 30 août 2022.

Suite à un appel à projet portant sur la mise en œuvre d’actions de prévention de la perte d’autonomie en EHPAD répondu en août 2020 auprès de l’ARS Nouvelle-Aquitaine, des crédits ont été attribués pour promouvoir le sport adapté en EHPAD.

Les bienfaits du sport ne sont aujourd’hui plus à démontrer. Les politiques publiques le mettent d’ailleurs en avant dans plusieurs programmes d’actions visant à promouvoir la santé physique et psychique des français. L’Organisation Mondiale de la Santé recommande l’activité physique des personnes âgées de 65 ans et plus. L’idée est pourtant encore présente aujourd’hui que les séniors ne peuvent plus pratiquer d’activités sportives. La capacité des séniors à conserver une vie autonome passe par la pratique d’une activité physique. Les bienfaits de cette activité physique se mesurent aujourd’hui de façon concrète sur le quotidien des personnes âgées car, au travers de cette activité physique adaptée, non seulement on améliore la santé fonctionnelle (risque de chutes ….) mais également la santé psychique des résidents. D’ailleurs, celle-ci a été mise à rude épreuve notamment avec la crise sanitaire de Covid-19.

Par conséquent, afin d’améliorer la santé, au sens large du terme, le GCSMS de la Sèvre propose depuis septembre dernier, de l’activité physique adaptée aux résidents des 4 EHPAD. Ainsi, par groupe de huit résidents (et de deux personnes âgées vivant à domicile lorsque la situation sanitaire le permettra), à raison d’une demi-journée par semaine par EHPAD, le professionnel en activité physique adaptée propose aux résidents sous forme d’ateliers, des activités de sports adaptés variés tel que le tir à l’arc, le basket…. pour le plus grand plaisir des résidents !

« Si on m’avait dit un jour, que je ferais du sport à 87 ans, je n’y aurais jamais cru… Pour tout vous dire, je n’avais jamais fait de sport avant de rentrer à l’EHPAD. Maintenant, nous attendons ce moment chaque semaine avec impatience. Je me sens bien après avoir fait du sport et je dors mieux la nuit. L’intervenante nous connaît bien et prend en compte que j’ai toujours des douleurs à mon épaule donc je sollicite plus mes jambes sur les ateliers. »

Une résidente d’un EHPAD du GCSMS de la Sèvre

« Tirer à l’arc, ça me rappelle mon jeune temps ! J’épate mes enfants et mes petits-enfants ! J’arrive à en oublier ma maladie de Parkinson, je ne tremble pas le temps du tir. Je peux dire que je me surprends aussi. »

Un résident d’un EHPAD du GCSMS de la Sèvre

Une application, outil pour réduire le risque de chutes et promouvoir le sport adapté dans les EHPAD

Les chutes sont aussi un facteur de risque important pour les résidents qui sont accueillis sur nos établissements. Avec l’avancée en âge, une certaine dépendance peut s’instaurer et majorer le risque de chutes de ces personnes. Egalement et en conséquence de certaines pathologies, certaines personnes peuvent être considérées comme personnes fragiles et avoir un risque de chutes qui peut être très élevé.

Une application installée au sein des EHPAD permet la réalisation d’exercices individualisés mettant en avant la progression des résidents participants. Cette application permet d’assister le soignant dans la réalisation d’activités physiques simplifiées partagées à l’aide de vidéos. Elle propose de multiples exercices physiques progressifs permettant le travail de la coordination motrice, le renforcement musculaire et l’amélioration de l’équilibre.

« L’animatrice vient me voir après ma sieste tous les jeudis, on travaille pendant 20 minutes environ. J’apprécie ce moment seule avec elle. La dernière fois, lorsque je réussissais un atelier, je gravissais la Dune du Pilat. Une autre fois, au fur et à mesure que je réussissais les ateliers, j’apercevais une belle photo du Mont Saint Michel sur la tablette. Je me suis rappelée des souvenirs. Nous y étions allés avec les enfants dans les années 1970… Je voyage en même temps et ne m’aperçois pas forcément que je fais du sport. Pourtant, je me sens plus en sécurité, plus « solide sur mes jambes » lorsque je me déplace seule dans ma chambre. « 

Une résidente d’un EHPAD du GCSMS de la Sèvre

L’enjeu est donc d’avoir une vraie politique de prévention des chutes au sein de chaque établissement et de pouvoir mener des actions qui permettent de concourir au maintien de l’autonomie de chacun en valorisant les aptitudes résiduelles et les capacités de chacun et en leur permettant d’avoir une activité physique adaptée – véritable levier pour limiter ou éviter les chutes des résidents. Le sport adapté dans les EHPAD est un moment très apprécié pour les résidents.

Nos autres actualités

ehpad-les-bleuets
30 août 2022
Plateforme ressource handicap et vieillissement

En partenariat avec l’ADAPEI 79, le projet d’une plateforme ressource handicap et vieillissement voit le jour à Moncoutant-sur-Sèvre. Une Plateforme Ressource Handicap et Vieillissement se(…)

+

1 février 2023
Les résidents et l’équithérapie

Les résidents de l’EHPAD « Au Bon Accueil » de La Chapelle Saint-Laurent, et l’EHPAD « Saint-Joseph » de Chiché sont allés aux Ecuries Epona à Chatillon Sur Thouet(…)

+